philcollinsdrums
batteurs batteries partitions interviews albums photos liens sticks
Ricky Lawson - Pourquoi avec Phil Collins ?  









Tout le monde s'arrache et apprécie apparemment ce batteur. Il est un des batteurs les plus respectés de l'industrie. Généreux et sympa en plus. Mais je ne comprend pas pourquoi il a été choisi. Là où Chester Thompson jouait style "Phil Collins", tout en apportant sa touche personnelle et surtout technique, Ricky Lawson a simplifié à outrance le jeu de Phil Collins. Etre tout le temps souriant dérrière une batterie n'est pas suffisant. Phil Collins, jusqu'au début des années 90, réécoutait, après chaque concert, la bande du concert et faisait passé des notes aux musiciens sur les corrections à apporter. Mais depuis, il a laissé les musiciens personnaliser les morceaux de Phil Collins, en évitant de les limiter. De plus, être payé 650 000 frs par mois, pendant les tournées de Phil Collins, pour jouer de façon simple et lente les rythmes de Phil (avec aussi des erreurs !), est assez étonnante ! De plus, le son de la batterie (issu du jeu de Ricky et de la marque remo) n'est pas des plus exceptionnels. Il est dommage que Phil ait perdu, dans ce contexte, cette habitude de laisser des notes à certains musiciens.

Tentatives d'explications et opinions :
Phil Collins avait tourné, après le départ de Bill Bruford de Genesis en 1976 et jusqu'en 1993, avec Chester Thompson (sauf au tout début avec Bill Bruford pour Genesis), un grand batteur, aussi talentueux et technique que Phil Collins, si ce n'est plus (et c'est le cas !) !
Depuis, on ne connaît pas les véritables raisons du passage à Ricky Lawson. On sait que Chester Thompson est retourné à ses sources, le jazz et qu'il a beaucoup joué sur la côte ouest des Etats Unis. L'autre raison, c'est que Chester tenait à s'occuper de sa famille et ne pas faire l'erreur que Phil a faite de partir souvent en tournée, loin de sa famille. Une raison aussi, celle que Chester Thompson représente une part de Genesis que Collins voulait peut être évacuer (pourtant Daryl Stuermer est toujours là!) et revenir à des choses simples à la batterie. Mais à ce point... Cette argument ne semble que peu réaliste vu le retour de Chester.

Ricky a été recommandé par Bridget Bryant (meilleur qu'Amy Keys au passage... décidemment Phil...), la choriste de la tournée serious 90, pour laquelle il avait écrit dans le passé. A l'époque, il était avec Michael Jackson sur la tournée "Dangerous". Il avait dit à Bridget Bryant : "faites savoir à Phil Collins que s'il cherche un batteur un jour, j'adorerais travailler avec lui". Ricky Lawson avait aussi travailler avec Nathan East, le bassiste actuel de Phil Collins (ça ne vaut pas Leland Sklar...). Dans l'entourage de Phil Collins, Ricky Lawson était souvent cité...

Les raisons qui font que l'on se demande où et pourquoi Phil Collins a cherché Ricky Lawson sont les suivantes :
- un jeu de batterie bourrin, lourd et simpliste : exemple : "I Cannot Believe It's True" a été littéralement détruit par Lawson en 1994 ! Ecoutez la différence avec Chester Thompson...
- un jeu répétitif sans nuances : les plans toms d'intro de "Find A Way To My Heart" et de "River So Wide" sont différents... ce qui n'est pas le cas pour Ricky Lawson. Pendant la tournée 97 aux Etats Unis, Collins a pendant un concert demandé à Ricky Lawson de recommencer parce que cela ne sonnait pas...
- des tempos irréguliers et plus lents que sur les albums (et comparés aussi à Chester Thompson) : exemples : Hang In Long Enough, Something Happened On The Way To Heaven, Wear My Hat et j'en passe...

- des nombreuses erreurs impardonnables : les plans grosse caisse-caisse claire sur Hang In Long Enough, La grosse caisse sur Another Day In Paradise, les irrégularités de charleston sur You Can't Hurry Love
(à écouter sur le concert au japon à Fukuoa)
- un aspect technique inexistant : l'exemple le plus remarquable est celui du solo de batterie à trois pour la tournée 97, "Timbatiocha", qui a été écrit uniquement par Phil Collins et Luis Conté. De plus, il ne joue que le minimum avec des interventions de débutant (des décentes de toms simplistes en doubles croches...). Notons aussi le jeu de rides sur Against All Odds, sans nuances : il omet toutes les accentuations et les célèbres doubles croches...
- Ment il ? Il répondait à Batteur Magazine pendant la tournée 94-95 de Phil Collins qu'il n'utilisait pas de click... pourtant Robert Colby, l'ingénieur son facade de collins, déclarait la même année "Le technicien de Ricky Lawson lance un métronome au début de chaque chanson dans ses ear monitors. Une fois que Ricky a pris le tempo, la chanson commence, et le métronome est shunté. Phil veut que le tempo de chaque chanson soit exactement le même d'un soir à l'autre : comme il est batteur lui-même, il veut être sûr que ça ne bouge pas trop au cours de la tournée. Pour ma part, je suis entièrement d'accord avec lui". voir
http://perso.club-internet.fr/fernould/colby.html
Phil Collins qui était pourtant si exigeant avec ses musiciens par le passé, a perdu une bonne habitude... y'a de quoi être perplexe et stupéfait lorsque l'on entend les éloges pour Ricky. Cela ne retire pas évidemment la gentillesse de Ricky mais cela ne suffit pas Heureusement pour la tournée 97 Dance Into The Light, Luis Conte a renforcé la section rythmique (Ouf!!!) et Chester Thompson est revenu depuis 1999