philcollinsdrums
batteurs batteries partitions interviews albums photos liens sticks
Le son et le jeu de Batterie "Phil Collins"  
barre haut
Phil n'est pas un batteur comme les autres et son style est très spécifique : Le son de batterie de Phil Collins est le résultat de son jeu de batterie, de sa frappe, du type de batterie utilisé mais aussi le type de boîte à rythme utilisé ! Son son de batterie est différent en live et en studio et son kit reconnaissable parmi tant d'autres...
De nombreux artistes ne se sont pas trompés et l'ont beaucoup solicité autant en studio, qu'en live...

images extraits du DVD Face Value de Phil Collins, 1999 - Big band Documentary, 1996- All Right Reserved



Son jeu de batterie
- Phil est gauché : Cette information n'a l'air de rien, mais la frappe est différente et surtout rares sont les batteurs à être gauché, c'est aussi ceci qui caractérise son jeu et son style de frappe affectant ainsi le son de la batterie !
- Son jeu a apporté beaucoup dans le monde rock. C'est incontestable, Phil Collins a gravé des parties de batteries fantastiques notamment avec Genesis (tourneries complexes) et en solo : les batteurs lui doivent beaucoup pour avoir mis la batterie en avant, surtout grâce à In The Air Tonight.
En milieu de tournée Both Sides (94/95), Phil s'est cassé un os d'un des poignets. Il a cru à une foulure, une douleur musculaire et cela s'est mal soignée. Il devait assurer pourtant la batterie, le jeu au tambourin et tenir son micro.
Phil déclare ceci : "Quand on est compositeur, on comprend mieux ce que doit jouer le batteur (1996)". D'où ce jeu... qui s'est aussi simplifié mais reste néanmoins efficace !
- Ses plans toms sont caractéristiques également. Les pêches sont souvent décalés (sur le temps n°2 ou 4 alors qu'elles sont les temps 1 ou 3 sur les morceaux à 4 temps) : l'exemple flagrant est celui d'Hand In Hand (s'il n'y avait que celui là).
- Son jeu s'est simplifié avec son evolution musicale. Même en simplifiant son jeu (remplacé défois par une boite à rythmes !), il sait utiliser au bon moment ce qu'il faut. Il n'abuse pas de plans toms et il est efficace.
- Autre caractéristique de son jeu : la combinaison batterie et boîte à rythmes. De nombreux morceaux le prouvent

Son son de batterie
- Il a acquis aussi une solide indépendance : il chante en même temps qu'il joue de la batterie, ce qui est aussi assez rare. Le fait également qu'il chante tout en jouant de la batterie est une caractéristique de ce jeu et cette indépendance.
- Son jeu de batterie a apporté beaucoup dans le monde de la batterie et ce jeu est typique et caractérisable !

Analyses de quelques particularités du jeu de Phil Collins
- Phil joue très peu de rims shots (frappe sur le cerclages de caisse claire sans frapper la peau) : rares sont les morceaux où il en joue, d'autant plus que ces morceaux ne sont pas intégrés dans les albums. Pourtant, il aurait mériter d'y être intégré et d'être meiux connus : c'est le cas d'Another time (qui ressemble beaucoup dans son esprit et sa puissance à "No Son Of Mine" de Genesis, album We Can't dance), un inédit de Dance Into The Light et de Take Me With You, inédit de Both Sides
- Phil Collins utilise très rarement les balais (ces baguettes avec des brins de fer). En effet, il déclare qu'il les a jamais utilisé et qu'il n'a jamais réelement joué des balais. On l'entend jouer des balais sur le morceau "We Are Sons Of Our Fathers" de l'album Both Sides. C'est une merveille : il balaye avec légereté les toms et joue une grosse caisse carrée. L'expèrience Big Band l'a "contraint" à développer son jeu de balais : Il s'en sort avec les honneurs sur Against All Odds, Hold On My Heart et surtout Two Hearts pour ne citer qu'eux.
- Phil Collins joue très peu de splashs. Là aussi, quand il les utilise, ces cymbales servent magnifiquement le morceau : c'est le cas de "Living Forever" (Genesis, album We Can't Dance) et surtout de Take Me With You, inédit de Both Sides. Phil en utilise même plusieurs en double croches parfois.
- Phil joue très rarement du shuffle (division du temps par trois, rythme rock proche du blues et du jazz) mais ca lui arrive : c'est le casdu morceau "Heat On The Street" ou encore "The River So Wide" et Two Hearts
- Phil joue de plus en plus rarement des roulements en solo comparativement avec Genesis.

Phil ne sait pas lire la musique et les partitions de batterie
Autodidacte, Phil écrit ses partitions pour expliquer ce qu'il veut aux autres musiciens avec un "système"
personnel de barres et de points !!! C'est très drôle à voir! On dirait du Morse!!
Phil ne lit donc pas la musique, il lui faut pour travailler les enregistrements des orchestrations pour travailler
(ce fut le cas pour la préparation du PhilCollinsBigBand)
En tout cas, ce n'est toujours pas à tous les coins de rues que l'on reconnaît un batteur à son son et à son jeu ! on ne peut que conseiller les albums solos de Phil et ceux avec genesis ! S'il ne devait rester que quelques albums pour découvrir son jeu et son son de batterie, on peut citer Face Value et But Seriously de Phil Collins, ainsi qu'A Trick Of The Tail, Duke et We Can't Dance de Genesis.

email